Castel de Challiers

Demeure et terres de Fabien, Noeline, Jonas, Albine et Emery de la Fléchère Marigny
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Albine au cimetière de Polignac

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Noeline
Maitresse des lieux
avatar

Messages : 1771
Date d'inscription : 17/11/2008

MessageSujet: Albine au cimetière de Polignac   Mar 1 Sep - 21:00

Albine. a écrit:
Le cheval avait besoin de se reposer, Al, Kory et ALbine s'arrête donc quelques instants à Polignac.

Albine regarde autour d'elle et commence à avancer tranquillement profitant de la non surveillance de ses cousins adorés.

Son oeil est attiré par un grand portail, elle se dirige vers lui et entre. Les lieux sont assez étranges et décidément très calme ! Elle est intimidée, mais entre tout de même. Elle avance d'un pas peu assuré, mais continue tout de même. Il lui semble entendre des voix... elle accelère le pas et se dirige vers elle ravie de faire de nouvelles connaissances !

Sa surprise est réelle lorsqu'elle apperçoit 3 silhouettes des plus étranges autour d'une stèle !!! Ses yeux ressortent de leurs orbites ! Les formes sont toutes blanches dansaient avec un feu volant !

C'en était trop ! Un cri strident sort de sa bouche, elle se met à courir de manière totalement désordonée partout dans le cimetière, la jupe bloquée sous les bras, moumou étranglé !

Elle trouve enfin refuge derrière une chapelle familiale et reste tapie tétanisée.

Korydwen a écrit:
La petite cousine qu'elle avait promis de surveiller, elle avait même répondu à la missive de Noéline, elle avait l'habitude avec les enfants, elle en avait trois, sauf que... Sauf que la petite Albine était vive comme l'éclair, à peine se retourna-t-elle vers Althiof pour lui proposer d'aller boire un verre, enfin que lui aille boire un verre pendant qu'elle irait faire une promenade avec Albine, voilà que la fillette était partie en courant.

Elle tendit l'oreille et entendit des bruits de pas vers la grilles du cimetière, allons bon des Marigny ou des de la Flechere étaient enterrés là pour que la fillette veuille se rendre là-bas, un petit coucou peut-être.

Korydwen s'approcha des grilles marchant doucement, ce qu'elle n'aimait pas les cimetières, ça faisait peur, pis c'était froid et sombre, enfin c'était pas encore la nuit fort heureusement, manquerait plus qu'elle nous fasse une crise cardiaque après toutes ses aventures à la Rochelle. Elle marchait et là, elle vit l'impensable des trucs flottant dans l'air, qui s'amusait à faire pareille blague tout de même. Un cri strident de petite fille, il fallait hâter le pas et crier pour la retrouver.


Aaaaaaaaaaaaaalllllllllllllllllllllllbiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiineeeeeeeeeeeeee !

Elle avançait et bien entendu, fallait rendre ça encore plus effrayant des bruits de craquement de branches sous ses pieds, si la grande avait peur, alors la petite ne devait pas être très fière. Korydwen continuait à avancer.

Où es-tuuuuu ? C'est moi !! C'est cousine Kory !!

La petite fille crierait ou l'appellerait peut-être, elle n'allait tout de même pas l'attirer avec des sucreries, enfin gardons ce plan pour plus tard au cas où, comme on dit.

Albine. a écrit:
Albine était cachée toute tremblante et n'osait bouger plus rien faire en se demandant quels étaient ces lieux étranges !

Aaaaaaaaaaaaaalllllllllllllllllllllllbiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiineeeeeeeeeeeeee !

Son coeur se serre et de grosses larmes coulent sur ses joues tremblant encore plus !


Où es-tuuuuu ? C'est moi !! C'est cousine Kory !!


Elle sursaute, reconnaissant maintenant la voix et se redresse vivement, sors de sa cachette, cherche Kory et court vers elle les bras en l'air ! Mauvaise idée, puisqu'elle se prend les pieds dans sa robe, chute lamentablement et se retrouve à plat ventre sur le sol !

Mais pas le temps de souffrir, pas le temps de pleurer, pas le temps de crier ! Il faut fuir !!!! Elle se remet sur ses jambes, ramasse moumou et d'un geste rageur, elle tient sa robe et reprend sa course !!!


Koÿ Koÿ Koÿ Elle la rejoint enfin et se jetant dans ses jambes, elle continue de crier avec sa petite voix stridente patie pati pati Pressée de quitter cet endroit !

Korydwen a écrit:
Alors qu'elle avançait cherchant un peu partout la petite fillette, elle entendit soudain des bruits de pas, elle se tourna doucement et regarda une petite ombre courir jusqu'à elle et s'étaler par terre, elle grimaça et rentra un peu la tête, cela devait faire mal, elle s'attendait à des hurlements mais rien, juste une enfant qui se relève brusquement arrache un mouton au sol et vient vite se glisser dans ses jambes.

Koÿ Koÿ Koÿ

Oui oui je suis là Albine.

Elle posa doucement sa main sur le dos de la fillette et la laissa glisser doucement pour lui montrer qu'elle était là, elle semblait bien presser de partir.

patie pati pati

Oui oui partons vite !

Korydwen se baissa et prit Albine dans ses bras, comme ça elle ne partirait pas et pourrait se calmer doucement, elle la câlinait, heureusement ses blessures étaient bien soignées à présent.

Si on allait prendre un verre jeune fille avant de reprendre la route ! Manger un peu aussi ! Ca creuse les émotions non ?

Puis avisant le mouton.

Moumou aussi il a eu de grandes aventures aujourd'hui !

Elle espérait qu'Albine ne ferait pas de cauchemar suite aux aventures au cimetière. Tout finissait bien, enfin pour le moment.

Albine. a écrit:
Enfin la consolation, des bras forts et doux en même temps, ALbine plonge sa tête dans l'épaule de Kory et reprend son souffle doucement.

Elle l'écoute parler, sans vraiment comprendre tellement la terreur avait été grande, mais sa voix la rassure et elle acquiesse de la tête en restant blottie contre elle.


Oui oui partons vite !
Si on allait prendre un verre jeune fille avant de reprendre la route ! Manger un peu aussi ! Ca creuse les émotions non ?
Moumou aussi il a eu de grandes aventures aujourd'hui !


A cet instant, Kory aurait pu lui faire promettre n'importe quoi, elle aurait dit oui sans comprendre. Heureusement qu'elle ne le savait pas !

Elle redresse enfin la tête pleine de reconnaissance, les yeux brillants regardant son héros, elle la serre entre ses bras et lui fait un gros bisou puis rassemblant les paroles qu'elle avait entendue précédament, elle sourit enfin


mayer bare et rout ! dit elle en levant le bras

Korydwen a écrit:
Korydwen était rassurée, manquerait plus qu'elle arrive la bouche en coeur et qu'elle annonce à Noéline et Fabien qu'elle avait perdu leur fille, Albine s'était calée bien doucement sur son épaule, sa respiration semblait plus sereine, Korydwen quitta le cimetière, gardant toujours la main sur le dos de la fillette.

Elles iraient donc rejoindre Althiof à la taverne avant de prendre la route pour Montbrisson pour la fin de ce long voyage et pour de nouvelles aventures avec Albine, cela promettait de riche moment d'émotion, découvrir la famille Marigny, un merveilleux plaisir, elle était grande cette famille... Mais une autre grande était à découvrir, avec son côté beaucoup plus sombre, les de la Serna...

Mariechen74 a écrit:
Marie n'était que de passage à Polignac... avec Noeline de la Fléchère-Marigny, elle se rendait à Montbrisson, pour récupérer la petite Albine dont elle était la nourrice. Oui mais voilà, depuis Aurillac, la route passait par Polignac, et c'est avec une certaine émotion que Marie avait retrouvé son village natal. Elle avait parcouru ses rues dans la journée, et tenait à faire une dernière visite avant de reprendre la route... une visite importante...

Elle poussa la porte du cimetière, qui la laissa passer dans un grincement sinistre. C'était la première fois qu'elle venait en ce lieu : elle n'y connaissait personne, jusqu'à quelques mois encore... Elle se promena entre les différentes rangées de tombe, cherchant à repérer le nom qui trottait dans sa tête depuis ce matin... Les noms défilaient devant ses yeux, peu lui étaient connus...

Enfin, elle trouva la tombe. Simple mais belle, à l'image de sa propriétaire. Elle caressa doucement la pierre, suivit de son doigt le contour des lettres gravées.


Mimicracra


Elle soupira doucement, puis déposa sur la tombe les quelques fleurs qu'elle avait apportées. Elle était émue, mais les larmes avaient déjà coulé... elle était plus sereine maintenant, et elle entreprit de raconter à voix basse à Mimi sa nouvelle vie à Aurillac : la petite Albine si vivante, les villageois très accueillants, ses nouveaux amis... Elle se sentait bien dans sa ville d'adoption. Et puis, depuis peu, la présence de son parrain, de nouveau à ses côtés... et de nouveau heureux de vivre...


Tu sais Mimi, Val va bien maintenant... Je suis sûre que depuis le paradis d'Aristote, tu veilles sur nous... Nous ne t'oublions pas, tu sais...

Elle adressa un petit sourire triste à cette tombe qui lui rappelait la joyeuse, gentille et généreuse personne qu'avait été Mimi. Puis lentement, elle tourna les talons et sortit du cimetière...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Albine au cimetière de Polignac
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Gisement de fossiles ou cimetière de créatures ?
» l'attaque du cimetière
» [2ème Coupe Royale] - Finale ** Carcassonne / Polignac **
» Le PvP, cimetière assuré....
» Débat sur une demande de suppression du cimetière

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Castel de Challiers :: Rez de chaussée :: Les RP de Fabien et Noeline-
Sauter vers: