Castel de Challiers

Demeure et terres de Fabien, Noeline, Jonas, Albine et Emery de la Fléchère Marigny
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Effraction à la Chapelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gaspard
Domestique
avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 21/11/2008

MessageSujet: Effraction à la Chapelle   Lun 1 Déc - 18:18

Une fois les escaliers descendus en quatrième vitesse, Gaspard se dirigea vers les Jardins, il les traversa le plus vite qu'il put, c'est à dire un pied courant et l'autre boîtant. Malgré son infirmité, il restait plus rapide que sa maîtresse. En effet Noeline courait derrière lui, l'on voyait qu'elle avait grand peine: elle traînait ses jupes du mieux qu'elle pouvait; et ne manquait qu'un peu de vent pour les lui rabattre sur le visage et ainsi lui masquer la vue...mais Challiers était une contrée peu venteuse...heureusement.
S'estimant trop lent, Gaspard jurait à mesure qu'il courait essayait de courir.


Nondidju de Nondidju de Nondidju!

Et la folle course reprenait.
C'est ainsi qu'ils arrivèrent au pied de la Chapelle du Château.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noeline
Maitresse des lieux
avatar

Messages : 1771
Date d'inscription : 17/11/2008

MessageSujet: Re: Effraction à la Chapelle   Lun 1 Déc - 20:25

Le vieux Gaspard trottait comme un beau diable devant elle. Une fois sortit du Château, ne donnant toujours aucune explication, il traversa les jardins.
Noeline avait l'habitude de marcher le long de la Jordane mais en général, elle enfilait des braies pour l'occasion.
Sa robe était inadaptée et elle avait peine à suivre mais elle se demandait si l'homme ne s'amusait pas à la faire courir ainsi.
Les joues roses et le souffle court, elle arriva au bout du jardin, une petite chapelle qu'elle n'avait pas encore remarqué se trouvait là au milieu des arbres.

Oh Gaspard mais cessez donc de courir ainsi à la fin ... sa poitrine se soulevait et ses yeux lançaient des éclairs, quand allez vous me dire se qui se passe ? et pourquoi courront nous comme si nous avions une bande de malandrins aux trousses ?

Le vieux la dévisagea sans parler, elle le fixa, il semblait à la fois gêné, irrité et moqueur.
Cet homme, elle ne savait pas quoi penser de lui, il faudrait faire avec, elle penserait plus tard.

Balayant d'un regard les alentours, elle vit la petite porte de la chapelle légèrement entrouverte derrière eux.
Gaspard ? pourquoi la porte est elle ouverte là ? Quelqu'un vient ici parfois ?

Elle poussa le battant et entra dans le bâtiment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gaspard
Domestique
avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 21/11/2008

MessageSujet: Re: Effraction à la Chapelle   Lun 1 Déc - 21:54

Il ne put rien faire.
Noeline était femme de caractère, c'est ainsi qu'elle entra dans la sombre bâtisse, il ne pût que l'y suivre.
Nul doute qu'elle verrait bientôt l'objet de son inquiétude...
Qu'allait-il devenir? Qu'allait-il devenir si sa maîtresse découvrait la vérité?
Nul ne le savait, lui encore moins.
Noeline avançait, elle avançait pas après pas...

Et là, là, LA elle vit le désastre.

Elle vit le...

le...

LE...

Mais que voyait-elle???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noeline
Maitresse des lieux
avatar

Messages : 1771
Date d'inscription : 17/11/2008

MessageSujet: Re: Effraction à la Chapelle   Mer 3 Déc - 13:08

Elle entra avec précaution puis peu à peu ses yeux s’habituèrent à l’obscurité de la petite chapelle.
Elle sentit que Gaspard la suivait de près et elle eut un mouvement d’agacement en se retournant pour lui signifier de garder ces distances, mais elle vit l’inquiétude sur son visage et préféra ne rien dire. Elle lui jeta un regard soupçonneux et plissa les paupières pour essayer de distinguer quelque chose.

Gaspard …. Les mots ne sortirent pas de sa bouche. Elle s’arrêta net, et l’homme surpris lui percuta le dos, ha ! Mais faites donc attention ! Vous ne voyez pas que je n’avance plus.

Là devant elle un vrai désastre … par Aristote ! Gaspard … que ? Qui ? Mais c’est quoi tout ça ? Que c’est il passé ici ?

Elle interrogea le vieux du regard, ne comprenant pas d’une part se qu’elle faisait ici et ensuite pourquoi il n’avait pas alerté Fabien plutôt qu’elle-même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gaspard
Domestique
avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 21/11/2008

MessageSujet: Re: Effraction à la Chapelle   Sam 6 Déc - 17:07

Et là...LA!

La maîtresse vit toute la basse-cour qui courait au milieu des bancs: les poulets, les oies, les canards, les porcelets et tutti quanti ravagaient la Chapelle. Tout ceci produisait une sacré cacophonie. Même Léontine leva le sourcil, de sa cuisine.

Devait-il avouer?
Oui, Il était pas couard le Gaspard, ça non.


Ben c'est à dire maîtresse, que... Que, enfin que... V'savez la barrière d'la basse-cour l'est vétuste...
Ma foi j'aurais p'têtre ben dû la réparer quand elle s'est cassé... Il y a... Deux mois...


Noeline fronçait les sourcils.

Mais c'est qu'on manquait de matériel v'savez!
Pis mes vieux os... Vindiou.


Qu'allait-elle répondre?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noeline
Maitresse des lieux
avatar

Messages : 1771
Date d'inscription : 17/11/2008

MessageSujet: Re: Effraction à la Chapelle   Dim 7 Déc - 19:21

D'abord la surprise, puis la fureur et enfin une formidable envie de rire aux éclats, voilà par quoi passa Noeline en quelques secondes, mais elle n'en montra rien, se reprenant au dernier moment devant le viel homme.

La barrière de la basse cour .... mais que lui chantait il là ? Les bêtes avaient souillé l'endroit et l'odeur qui montait aux narines soulevait le cœur.

La barrière ? Mais enfin Gaspard ... c'est insensé, que va dire Monsieur ? la chapelle en plus ! Vous m'avez trainé ici, soit, je constate ... et que voulez vous que je fasse ?
Vous ne comptez tout de même pas sur moi pour nettoyer ce chantier, j'espère ? Sortez moi tout ce capharnaüm vivant de là déjà pour commencer.


Gaspard baissait le nez comme un enfant qui se ferait gronder pour une bêtise, et avança sans discuter vers les poulets et les dindons qui avaient envahit le petit autel, picorant les miettes datant probablement d'une lointaine messe.

Par de grands gestes il tenta de chasser les volatiles vers le porche où se trouvait encore Noeline qui baissa la tête brusquement pour éviter le vol bruyant des pintades effarouchées.
Les animaux se trouvant là depuis un temps qu'elle ne préférait pas connaitre, eurent toutes les peines du monde à trouver la sortie et c'est un Gaspard rougeaud et inquiet qui leur courrait après.

Bien je vous laisse convaincre ces volatiles écervelés que la porte est grande ouverte et que leur place n'est pas ici, vous me ferez le plaisir de ranger et nettoyer toute cette horreur et priez pour que votre maitre n'ait pas l'idée de faire une messe dès ce soir !!

Elle tourna les talons rapidement, espérant que l'homme n'ai pas vu le sourire narquois qui s'était peint sur ses lèvres à ce moment.

Retournant vers le château, elle vit Leontine qui arrivait l'air préoccupée, poussée par la curiosité. Noeline en fait était soulagée, elle avait pensé à bien pire mais pour rien au monde ne l'avouerait, surtout pas aux domestiques.

Et bien Leontine ? vous allez à la messe ? Votre Gaspard vous attend !

La vieille fut bouche bée ne sachant rien de ce qui s'était passé mais n'osant poser la moindre question, elle poursuivit son chemin vers la chapelle et poussa un cri en voyant quelques poules s'envoler par les ouvertures.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dragonet
Ecuyer
avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 06/12/2008

MessageSujet: Re: Effraction à la Chapelle   Dim 7 Déc - 20:59

Dragonet terminait tout juste de garnir de paille les boxes des chevaux qu'il entendit un cri provenant de la Chapelle. S'occupant d'Astir, qui avait une épine sous le sabot, Fabien ne pouvait pas aller voir de lui même, c'est ainsi qu'il demanda à Dragonet de courir pour voir ce qui se passait.

Le jeune garçon courut aussi vite qu'il le put, dévalant le chemin qui conduisait à la Chapelle. Devant l'entrée il vit Léontine, qui portait la main à sa bouche. Il lui sourit puis entra dans l'édifice. Et là il y vit le vieux Gaspard, qui courait après un pourceau dodu, qui ne voulait pas sortir du bâtiment. En riant il aida le vieillard à attraper l'animal.

Et c'est ainsi qu'une folle course s'ensuivit...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fabien74
Maitre des lieux
avatar

Messages : 1332
Date d'inscription : 17/11/2008

MessageSujet: Re: Effraction à la Chapelle   Dim 7 Déc - 22:49

Fabien examinait les pattes d'Astir, qui s'était enfoncé une épine sous le sabot, lorsque Léontine poussa un cri à faire casser les vitres du Château. Celui-ci provenait de la Chapelle. Occupé avec ce pauvre Astir, Fabien demanda à son Escuyer Dragonet d'aller sur place pour voir ce qui se passait.

Quelques minutes passèrent, puis il entendit des rires.

A son tour, lorsqu'Astir fut "sauvé", il se rendit sur place. La scène qui se déroulait sous ses yeux le fit éclater de rire dans la seconde. Gaspard et Dragonet tentaient de ficeler un porcelet perdu, au milieu de la Chapelle, qui visiblement était sens dessus dessous. Quand l'animal fut enfin maîtrisé, Gaspard l'emmena dans son enclos.

Puis Fabien s'approcha des domestiques, visiblement gênés et s'attendant à une réprimande; et leur dit, souriant:


Et bien, nous avons de pain sur la planche! J'éspère qu'un tel incident ne se reproduira pas tous les jours... Nous pourrions fatiguer nos zygomatiques!

Puis il s'adressa à Léontine:

Léontine, voulez-vous bien aller calmez mon épouse? J'ai cru comprendre que la chose ne lui avait pas plu...
Je prendrai votre relève dès que tous ceci sera...nettoyé.


Puis, quand la bonne femme se fut éloignée, il désigna du menton des balais d'osier et l'abreuvoir tout proche.

Et bien... allons-y!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noeline
Maitresse des lieux
avatar

Messages : 1771
Date d'inscription : 17/11/2008

MessageSujet: Un fléau nommé peste   Jeu 22 Jan - 16:22

Les terres de Challiers s’étendaient au delà des collines boisées et Noeline avait scruté l’horizon derrière les grandes fenêtres du premier étage une bonne partie de la journée. La nuit tombait déjà sur la vallée, elle avait du mal à distinguer au loin mais avait finit par se résigner, il ne reviendrait sans doute pas ce soir.
Des formes semblaient apparaitre, se dessinant à flanc du coteau face au Domaine mais elle n’était sûre de rien, c’était trop loin.

Elle avait tenté de tromper son ennui et son angoisse en s’occupant de préparer des essences avec les plantes qu’elle avait en réserve ici.
Ensuite, avec Dragonet et Leontine, elle avait fait l’inventaire des provisions de vivres dont ils disposaient au Château, il faudrait tenir sans doute plusieurs semaines. Elle ne savait pas combien de gens Fabien ramènerait avec lui et ce qu’il trouverait comme denrées chez les paysans.
Gaspard quant à lui avait passé la journée à faire des pièges à rat et à bruler toutes les vermines qu’il attrapait, une odeur acre de chair et de poils roussis se dégageait dans la cour. C’était écœurant.

En fin de journée, le cœur lourd et l’esprit accablé, elle avait trouvé refuge dans la Chapelle. La prière était salutaire dans ces instants de douleur. Elle était recueillie agenouillée sur un petit banc face à l’autel, priant Aristote pour qu’il leur accorde sa clémence, lorsqu’elle distingua la voix de Dragonet dehors.

Messire Fabien, Messire Fabien !!! Il est revenu ! Dame Noeline ! Messire Fabien est revenu !

Elle se rua au dehors et vit Fabien qui poussait la grande porte de Challiers, derrière lui une troupe d’une vingtaine de personnes l’air apeuré et misérable se massait.

Elle afficha un sourire de bonheur non feint et couru se jeter dans ses bras, oubliant toute forme de précaution.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noeline
Maitresse des lieux
avatar

Messages : 1771
Date d'inscription : 17/11/2008

MessageSujet: Re: Effraction à la Chapelle   Jeu 18 Juin - 21:20

Avant de prendre la route, Noeline passa faire une prière et recommander son âme à Aristote.
La petite chapelle était sombre mais toujours fleurie par les soins de Leontine.

Elle prit place sur un banc et se recueillit quelques instant.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noeline
Maitresse des lieux
avatar

Messages : 1771
Date d'inscription : 17/11/2008

MessageSujet: Re: Effraction à la Chapelle   Ven 19 Juin - 17:25

Noeline ne vit pas le temps passer tant elle s'était recueillie dans la petite chapelle. Chaque jour elle remerciait le très haut du bonheur dont il la gratifiait.
Au loin le ciel devenait sombre et Dragonet rentrait les chevaux à l'écurie, Fabien venait de rentrer.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Effraction à la Chapelle   

Revenir en haut Aller en bas
 
Effraction à la Chapelle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chapelle de Digoine
» Bénédiction d'une chapelle
» Chapelle en ruine perdue au fond de Loren
» Chapelle, lieu de recueillement pour les Templiers
» Nettoyage de la chapelle par Rocco-Alessandro di Alpi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Castel de Challiers :: Les Extérieurs :: Chapelle Saint-Austremoine-
Sauter vers: